Ton TDAH est différent du mien


Lors d’une discussion avec mon mon fils, il me racontait qu’il trouvait que son petit frère était un mélange de lui et de son grand-frère: « Il bouge tout plein comme moi et il est distrait comme Antoine ». Son commentaire m’a surprise, non pas parce que je n’avais remarqué la ressemblance mais plutôt parce qu’elle était maintenant à ce point évidente que même mon fils de 9 ans la remarquait. Ce que nous appréhendions depuis quelques mois est maintenant une évidence, nous avons un autre enfant TDAH.

valiseAu début, je trouvais qu’il était un peu la copie de l’ainé, autant physiquement que TDAH parlant.  Mais aujourd’hui, je réalise que lui aussi a sa propre saveur de TDAH, certains avec ou sans le H, d’autres avec des comorbidités qui ajoutent un peu (beaucoup) de piquant. Ma belle-mère me disait que chaque enfant arrive dans ce monde avec sa propre petite valise.  Je réalise aujourd’hui que c’est aussi le cas pour les TDAH, ils ont des saveurs différentes, même au sein d’une même famille!

Ma belle-soeur, qui a elle aussi des enfants TDAH, ne vit pas le TDAH de la même façon qu’au sein de notre famille et ses garçons n’ont pas non plus un TDAH qui se ressemble entièrement.  Bien sûr, il y a des ressemblances, sinon, comment pourrait-on attribuer un comportement de notre enfant au TDAH?  Mais si vous faites l’exercice vous-même, vous constaterez que votre enfant ne répond pas à tous les critères d’un TDAH.

Mais qu’en est-il de la perception de la société? Selon elle, nous gavons tous nos enfants au Ritalin et nous manquons tous d’affirmation parentale (même de compétence)…!! Nos enfants TDAH sont tous hyperactifs et ils sont des enfants Rois. Mythes, mythes, mythes, mythes!

Nous médicamentons nos enfants en fonction de leurs problématiques, de leur saveur de TDAH : certains ont une hyperactivité stimulée par leur trouble anxieux alors que d’autres ont simplement besoin de canaliser leur concentration (être focus).  Je ne connais aucun parent qui a choisit de donner une médication à son enfant pour avoir la paix, c’est vraiment parce qu’ils étaient à bout de souffle ou que l’entourage de l’enfant n’en pouvait plus. On ne veut pas avoir recourt à la médication, mais nous n’avons pas le choix. Le plus souvent, ce n’est même pas nous qui profitons des bienfaits de celle-ci, c’est l’école et l’enfant.  Le matin, c’est souvent le chaos puisque la médication vient tout juste d’être prise et ne fait donc pas encore effet. Au retour le soir, elle a cessé d’agir et souvent, elle a un effet rebond (kick back) qui a pour effet de doubler les signes habituels de TDAH.

Cette saveur s’exprime également dans les préjugés, il m’est souvent arrivée de me faire dire que mon enfant n’avait pas de TDAH, qu’il avait juste besoin de bouger, d’être « dompté » ou encore qu’il agissait comme un enfant normal. Mon TDA n’a pas besoin de bouger… mon TDAHI (oui la combinaison des 2) lui ne manque pas de focus… donc, il peut être difficile pour quelqu’un qui ne s’y connait pas de faire la distinction des saveurs…

Tout ce que j’aimerais dire à ces personnes, à la société en général, c’est d’arrêter de nous juger comme parents… faites-nous confiance.  Ayez confiance en mon jugement, en celui des autres parents proches… le TDAH est un trouble neurologique, pas une maladie psychosomatique.  Si nous sommes rendus à poser une étiquette sur notre enfant, ce n’est certainement pas de gaieté de coeur.  Nous en souffrons tous et si nous pouvions y changer quelque chose, nous le ferions! Personne ne le souhaite et personne n’aime carburer aux pilules, surtout pas un enfant!

12 réflexions sur “Ton TDAH est différent du mien

  1. Pingback: Le TDAH et ses préjugés - Collectif Parents TDAH Ouest en France

  2. Bonjour,
    Merci pour cette article. Et oui les préjugés…
    Maman de trois garçons, 17ans 7,9 ans et 4,6 ans. L’aîné, à l’époque, on ne connaissait pas le tdah. … Vous devinez, pour ceux qui connaissent. Mon cadet lui est diag depuis avril, traitement à sa seconde semaine, sous ritaline lp, je et il commence à sentir le changement… Un parcours du combattant pour être reconnu et respecté… Car dès que j’ai découvert le tdah, pour le faire entendre… Ma boulette, le dernier, à toujours été en mouvement, mais plus calme, très curieux lui aussi, hypersensible, dans mes jupons, câlin. Il commence à montrer des signes, il est plus agité surtout en classe, très bruyant.
    Bref, trois mecs, 2 certains, et un qui commence… 3 formes différentes, trois saveurs comm vous dites 🙂 trois TOP en plus, surtout les 2 grand. (au passage, votre article sur ça est top) mais reste, c’est clair, beaucoup de similitudes. Et quand on me dit: y a aussi sans doute l’effet miroir… Ça me bouffe ! Pour cadet et boulette, on dit ça, car ils disent qu’ils ont chacun un exemple: le grand frère ! Sauf que à l’école…
    Nous devenons des super maman, car avoir un enfant tdah c’est un combat de chaque instant, contre le reste du monde. Ajoutez à ça que moi aussi j’ai le tdah…
    Bonne route à vous lectrices / lecteurs

    J'aime

  3. Ayant un fils et un mari qui a un TDAH, l’absence de jugements, est très important… Je suis dans le domaine de la psychologie, et, je comprends maintenant ce que c’est au quotidien, merci bonne journée !!!!

    J'aime

  4. Merci! Vous n’avez pas idee des prejuges qui existent. J’ai 3 enfants tous diagnostiques avec hyperactivite et une autre sans hyperactivite. Nous n’avons pas donne de medicaments tant et aussi longtemps que tout ce passait relativement bien a l’ecole. Lorsqu’ils ont commance a echoues, on a decide de donner des medicaments. Est-ce que j’ai besoin de dire qu’ils sont tous sous medicaments? Maintenant age entre 15 et 8ans, c’est un effort quotidient de s’assurer que tout est fait, qu’ils n’oublient rien…. Mes 4 enfants ont eu une evaluation psychologique et deux d’entre eux on un andicapt d’apprentissage et dislexie. Il semble que c’est tres commun pour ces enfants d’etre tres brillant et d’avoir une autre condition. Mon plus vieux, alors qu’on c’est fait dire par le psychologue qu’il ne sera jamais un bon lecteur, devore les livres, joue au hockey AA et est a l’ecole secondaire (classe 2eme dans la province) en art dramatique. Il est un des plus fort accademique dans sa classe.. Il va sans dire que je suis tres fiere de mon fils mais c’est pour prouver qu’avec beaucoup d’effort, volonte, recherche et analyse on peut passer au travers. C’est pas toujours facile et parfois on avance d’un pas pour reculer de 2. Mais je peux vous dire que quand les resultats arrives, meme tres petits, on pousse de grand soupirs de soulagements…

    J'aime

  5. Merci d’exprimer tout haut ce que nous vivons tout bas… mon plus vieux viens d’être diagnostiqué en décembre. .. sont petit frère lui l’a été en juin dernier. ..grosse année d’émotions de culpabilité de recherche …c’est a ce moment que je vous ai découvert quel baume réconfortant sur mes plaies de maman….dommage que vous soyez loin je suis de Québec. ..je ne trouve rien comme conférence, partage etc. Soyez notre voix et merci

    J'aime

  6. Un grand BRAVO Éloïse pour « ouvrir » votre porte au regard des gens…L’ignorance au sujet du TDHA est tellement grande…Les tabous tellement puissants et résistants…ils ont la souche de la couenne dure!!!! Moi-même maman de 2 beaux enfants qui ont le TDHA et un qui a en plus de l’anxiété généralisé et des TOC…Les spécialistes en santé mentale, ergothérapeute, psychologue, neuropsychiatre, coaching familial, zoothérapie…Essais erreur sur la médication…sevrage…les mille et une conférence et une bibliothèque super équipée…les liens sur internet…les découvertes…les mises à jour…Et les autres parents comme toi et moi!!! Un défi quotidien…Nous on appelle ça notre mode de vie!!! Un jour à la fois…et si ma grand-mère était tjrs vivante, elle ajouterais: « Doux Jésus » !!!!!! Et vous savez quoi??? C’est moi qui leur a transmis! Je suis une adulte tdha, propriétaire d’entreprise, et on réussis avec la famille et le travail…Je deviens à l’instant même une accro de votre blogue et votre page FB….Au plaisir de vous lire et de vous revoir…Marie

    J'aime

  7. Bonjour, je vien d’atterire sur ta page via yoopa et le reportage de tva concernant le tdah. Voila la semaine passer , nous avons eu le diagnostique de mon neveux dont ma mere a la garde legal. Tdah de type mixte. Pas facile la vie familiale meme si nous ne demeurons plus avec eyx, ces malheureux pour ses enfabts de se faire etiqueter partout a cause de sa !!

    J'aime

  8. Merci, merci et merci de partager ce beau message, c’est bien expliquer ce que je ressens et vit présentement avec mon fils de 9 ans, c’est pas facile, merci d’être là ! Lyne

    J'aime

  9. Bonjour Eloise, lorsque que je te lis je me vois dans ta vie, j’ aurais besoin d’ avoir des conseils sur le sujet, tu sembles bien connaitre le TDAH, est qu’il y a courriel ou nous pouvons t écrire pour un conseil?

    J'aime

Soumettre un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s