La semaine nationale du TDAH


En ce début de la semaine canadienne du TDAH (par le CADDAC), je me dois de ramener les choses en perspective. On entends souvent l’expression « un enfant du Ritalin » qui sert malheureusement un peu d’étiquette au TDAH, ce qui est assez troublant.   Le Ritalin est devenu populaire parce qu’il était administré à des enfants turbulents, hyperactifs.  Alors que dans la réalité, cette médication est aussi administré aux enfants inattentifs. Ce n’est ni une vitamine, ni un supplément.  C’est un psychostimulant. Aujourd’hui, il n’y a plus beaucoup d’enfants qui prennent le Ritalin, on parle davantage de médication plus avancée, à dissolution lente comme le Concerta qui agit plus longtemps que le Ritalin.  Bref, on a tendance à décrire le TDAH à travers sa médication.  Ne nous demandons pas pourquoi les médias parlent de TDAH lorsque les données portant sur la vente de médicaments augmentent.  Pourtant, le TDAH touche de 3 à 7 % les enfants d’âge scolaire… si on calcule au prorata, on ne surconsomme pas tant que ça.
J’ai reçu sur ce blogue quelques commentaires qui nous reprochaient à nous parents d’enfants TDAH de médicamenter inutilement nos enfants… j’ai donc pensé qu’il serait sage de définir le TDAH pour les malcommodes qui jugent sans savoir, mais aussi pour vous chers parents, tant pour ceux qui se questionnent que pour ceux qui souhaitent en savoir plus.

Un site?

J’ai donc créé un site à l’intérieur de ce blogue.  Ce site est d’abord composé d’une section intitulée « Comprendre » pour tout savoir sur la problématique, de l’enfant à l’adulte.  Plusieurs contenus de référence s’ajouteront au fil des jours.  Bien connaître le TDAH n’est pas une tâche facile, c’est pourquoi je vous propose de consulter cette nouvelle page portant sur les mythes et les réalités du TDAH. L’ensemble de la section « Comprendre » sera sous le thème des références, donc aucun billet n’y sera publié.

Pour mieux vous orienter dans le blogue, je vous propose désormais plusieurs catégories de contenus :

  • Accepter:  Une fois la problématique comprise, il faut savoir reconnaître et accepter celle-ci. Cette section présentera tous les impacts reliés à la gestion du TDAH, de l’estime de soi à l’organisation quotidienne.
  • Intervenir : Toutes les pistes de traitement, de la médication à la psychothérapie en passant par les méthodes alternatives et les résultats de recherche.
  • Ressources : Toutes les nouvelles, la documentation, des outils et guides ainsi que l’avis des experts. Une foule de pistes essentielles pour y voir plus clair.
  • Communauté : Zone des membres où l’on trouve des témoignages, différents événements organisés ainsi qu’un forum de discussion.

J’espère que cette réorganisation saura vous plaire et que vous profiterez de celle-ci pour soumettre vos idées, vos témoignages, etc.

5 réflexions sur “La semaine nationale du TDAH

  1. Pingback: Bilan de l’année 2012 « Vivre le [ TDAH ] en famille

Soumettre un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s