Quand la santé mentale devient une mode


Y croyez-vous vraiment? Comme vous, je sais qu’avoir des problèmes de santé mentale c’est sérieux et ça n’a rien à voir avec la mode ou avec une quelconque tendance.  Nous le savons parce que nous le vivons chaque jour, parce que ces problématiques viennent nous chercher dans notre âme et que nous n’avons jamais choisi d’avoir à vivre avec cela, contrairement à la mode qui elle est régit par la liberté de choix.  Même si ce constat semble évident… il ne l’est pas.  Une amie a publié sur Facebook un article sur le TDAH qui m’était destiné parce qu’elle savait que ça m’intéresserait (j’ai des « Colombo » partout autour de moi ehehehe) et l’un de ses amis a commenté sa publication en écrivant  » C’est pas un peu comme la mode de ceux qui sont bi polaire ca ! ».  [soupir] J’ai pété les plombs. Après l’avoir traité d’idiot et d’ignorant, j’ai relativisé.

C’est vrai que des commentaires comme ceux-ci me touche directement, oui parce que mon fils est TDAH mais aussi parce que ma mère est bipolaire. Et parce que j’en ai marre que les gens croient que c’est une foutue tendance… le pauvre mec s’est expliqué en disant que la mode c’était de dire qu’on est bipolaire (comme les vedettes d’Hollywood ou encore plus près de chez nous avec feu Pierre Péladeau et d’autres personnalités), que ça faisait cool et créatif et qu’il se questionnait sur le TDAH puisqu’il en entendait parlé partout, tout le monde est soudainement TDAH.  C’est pourtant loin d’être cool.  C’est un peu ce que j’ai tenté d’expliquer au monsieur en question après avoir respiré un grand coup.  Ce qui me semblait une évidence, une plaie ouverte lors de ce débat avec un néophyte de la question m’apparait aujourd’hui sous un autre jour.

Est-ce une mode ou une épidémie?

Le mot « mode » me revient souvent en tête depuis cet incident.  Chaque semaine, je vois de plus en plus d’enfants être diagnostiqués.  De plus en plus de parents qui reçoivent des appels de détresse des professeurs.  Dans notre famille élargie, nous en avons déjà plusieurs cas de déficit d’attention ou d’hyperactivité.  Mais le plus étrange pour moi, c’est le fait que plusieurs de mes amies se questionnent ou on déjà un diagnostic pour leur enfant.  Il y a d’abord eu Sam, ensuite c’est mon amie Line qui a reçu un ultimatum de sa garderie ainsi qu’une demande de plan d’intervention… et ensuite Catherine qui se questionne parce que ça se passe vraiment mal pour sa petite en classe.  J’ai pas 20 amies… donc inutile de penser que le 5 à 8% de la population y est pour quelque chose… une poignée d’amies et déjà plus de la moitié passent par les mêmes émotions que moi… je trouve ça étrange… trop étrange.  Je vois des enfants troublés et je me repasse sans cesse la même ritournelle « cesse de voir des TDAH partout ».  Mais j’ai beau me raisonner, j’en vois partout, partout. Est-ce l’évolution d’une société qui tend à solutionner tous les problèmes, qui diagnostique mieux, qui identifie mieux ou peut-être est-ce une intolérance face aux enfants qui ne cadrent pas dans le système actuel? Est-ce que l’influence des polluants, des pesticides et autres poisons pour l’humain qui dénaturent nos enfants? Est-ce réellement biologique et héréditaire, nous sommes tous atteints et nous transmettons ces gênes sans le savoir? Ou bien le trouble de la décennie comme le sera l’Alzheimer d’ici quelques années… Je me questionne toujours, pourquoi tant d’enfants, pourquoi, pourquoi, pourquoi.  Mode ou pas, c’est définitivement passé du mot exception au mot problème.

5 réflexions sur “Quand la santé mentale devient une mode

  1. Je pense que la tv et les ordinateurs n’aident pas leur cas non plus. Mais je crois que l’Alimentation y est vraiment pour quelques choses. Les phosphates, lécithine de soya, colorant, acide citrique, autre sont tous des agents qui empêchent la noradréline de bien fonctionner dans le cerveau, controle des émotions. Faut vraiment faire attention. J’en ai deux TDAH dont un mari aussi. Mais il y a de l’espoir, mon mari est philosophe 🙂

    J'aime

  2. Moi je dis qu’il y a plusieurs facteurs qui entrent en ligne de compte. Par contre de nos jours on en parle, les maladies mentales sont moins tabou qu’autrefois, avant on les cachait. Juste prendre la cas de Mme Alys Robi qui après son hospitalisation de 5 ans n’a jamais retrouvé sa notoriété parce que les gens la jugeait dû à sa maniaco-dépression.

    C’est sur que notre mode de vie fait que c’est plus difficile pour nos petits loulou, ils sont en classe comme nous au bureau, autrefois c’était moins long et pour ceux que c’était plus difficile il n’était pas rare qu’en 3 ième année ils arrêtaient l’école pour aller travailler avec leurs parents….on disait… « puisque t’apprends pas grand chose j’ai besoin de toi »!

    La médecine a évolué aussi alors, rend les choses plus facile à comprendre et identifier. L’arrivée d’internet nous permet d’avoir accès à des connaissances qu’auparavant était très difficile d’avoir.

    Je suis né au début des années 70 et je peux facilement identifier certains de mes condisciples de classes qui avaient probablement des TDA et des TDAH (je venais d’une petite communauté alors nous passions tout notre primaire avec les mêmes personnes). Certaines filles passaient pour moins bonne à l’école, ne parlaient pas ou peu, n’osaient poser des questions et leur notes étaient mauvaises et du côté des gars certains étaient tout simplement des bombes ambulantes, ils étaient toujours à se faire chicaner!!!! Peut-être que de nos jours ces enfants auraient eux aussi une médication! Dans ces années là juste de dire que tu allais voir un orthopédagogue c’était la déchéance. J’ai un cousin qui y allait et il se fesait traiter d’ortho ce qui voulait dire à l’époque d’arriéré mental. Les enfants ne voulaient surtout pas y aller et les parents souvent refusaient ces services à cause de cela. De nos jours si nos enfants ont de la difficultés ont fait des pieds et des mains pour qu’ils aient ces services et à l’école ils ne sont pas malmenés pour ça et si on ne peu avoir ces services à l’école on les envoi au privé! Notre mentalité à changer pour cela mais les maladies mentales sont encore très difficile a accepter et c’est pourquoi aussi plusieurs parents d’enfants TDAH refusent de dire que c’est une maladie mentale!

    La raison pourquoi on les voit plus c’est que maintenant on les laisse dans le système tandis qu’avant on les sortait. De nos jours on les outillent pour faire face au lieu de les tasser et de se faire dire qu’ils ne seront jamais bon en rien!

    Si on se regarde tous le nombril chacun a des « symptômes » ou des « critères » de TDAH, de trouble bi-polaire, de dépression…bref de toute les maladies mais il en faut un certains nombres, certaines combinaisons pour dire que nous sommes atteint de tel ou tel truc! Et, en tant que parent d’enfants différents, on fait souvent des recherches sur ces troubles ce qui nous permet de facilement voir certains symptômes et de plus on vit avec au quotidien. Nous n’avons pas eu le choix de l’accepter mais c’est encore très tabou alors souvent aussi les parents se voilent la face, ne veulent pas que leur enfants soit atteints….comme si de ne pas le vouloir pouvait faire une différence car après tout même si nous l’avons accepté on ne le veux pas plus nous non plus!

    C’est certain que nous payons aussi certains choix de société….je ne suis pas certaine que tout ces engrais, produits pour contrer les bibittes dans les champs, produits anti-bactériens dans nos maisons et j’en passe, sont très bon pour nous. Quels sont vraiment leur effets?????? on est pas près de la savoir!

    Ce qu’il faut selon moi c’est contrer l’ignorance, les tabous. Arrêter les jugements, éduquer la population afin que tous puissent comprendre. Contrer les « ti jo connaissant » qui eux circulent une désinformations. Arrêter de voir le nom et approfondir les informations. Bref c’est l’éducation et ouvrir notre esprit.

    Et surtout…non ce n’est pas une mode….juste une société qui s’assume et ne se voile pas la figure!

    J'aime

Soumettre un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s