Vyvanse… la suite


Le suivi pédiatrique de mon fils était aujourd’hui (je ne vous ai pas trop fait attendre hein?) et j’ai présenté le produit à notre pédiatre qui connaissait le produit.  Elle m’a alors informée que le produit n’ayant pas un grand historique, qu’elle n’était pas très chaude à le prescrire et que les pédiatres du Québec ne le seraient pas non plus.  Elle croit davantage à un produit qui fonctionne depuis 80 ans (Concerta) plutôt qu’un jeune produit qui n’a pas une très bonne réputation aux États-Unis.  Elle a mentionné que lors d’un congrès chez nos voisins du sud, il avait été question de la disponibilité du Vyvanse au Canada et que les recommandations américaines n’étaient pas en sa faveur.  Et puis elle a été formelle, le produit n’est pas couvert par la régie.  J’ai donc été mal informée par la technicienne du Jean Coutu.  Ma pédiatre a toute ma confiance et je me rallie à son jugement.  On continue le Concerta!

About these ads

61 réflexions sur “Vyvanse… la suite

  1. Je vais vous dire quelque chose. J’ai toujours été lunatique et non concentré, je ne passais pas mes matières et j’étais gênée et de la difficulté sociale ainsi qu’impulsif. Depuis que je prend vyvance, je suis tellement plus heureux, et un miracle est arrivé, j’ai commencé à mieux aimer l’école! Oui, car je pouvais enfin travailler!

  2. je suis un cas de TDAH donc j’ai refuser tout traitement et malgré mais résultat scolaire médiocre et le rejet de mon entourage j’ai appris à doser en faisant essaie erreur et aujourd’hui je réussit très bien. contrairement à ce que les médecin de l’époque disait, aujourd’hui j’ai une belle famille de 3 enfants une maison une belle voiture tout ce que la société d’aujourd’hui veux! je croix que nous sommes des gens déterminer à atteindre nos but sans compromis et que même si nous ne cadrons pas dans la société aujourd’hui il est inutile de tenter de nous rendre comme les autres nous sommes différent et nous le resterons je regarde mon fils qui ai traiter actuellement il lui reste la peau et les os je doit le faire manger à la cuillère par ce qu’il refuse de manger …. et a la minute qu’il ne prend pas c’est médicament il est incontrôlable . je crois que le médicament nous empêche d apprend à nous contrôler !

    • Oui, il est important d’apprendre à nous contrôler. Pour ma part, j’ai toujours eu de bonnes notes à l’école car je travaillais. Les médecins n’ont donc jamais voulu me diagnostiquer. Lorsque je faisais mes études au collégial, j’ai été frappée par une voiture… Côté lunatique, j’ai aucun contrôle. J’ai donc un traitement, avec 3 molécules, pour ma santé et mon bien-être. Je suis moi-même intervenante auprès des clientèles en difficultés. J’étudie Polytechnique et je projette les études en médecine. Je suis très heureuse. J’ai des belles valeurs, tel que l’autonomie, la débrouillardise, le travail d’équipe, etc. Sans médication, je ne conduis pas, j’ai eu 2 accidents, je n’en veux pas d’autres.

  3. Notre aventure au pays de la pilule!
    Histoire de notre beau garçon d’amour, ti-gars tout ce qu’il y a de plus normal, attachant drôle, enjoué espiègle toujours grimpé partout mais tannant!

    Octobre 2009 : Rencontre avec la direction de l’École et du professeur
    de ti-loup pour nous demander une évaluation pour un possible trouble
    d’attention
    Long processus d’évaluation, on ne veut pas médicamenter notre fils, je pleure toute les larmes de mon corps, je résiste, on tire, je résiste, on tire encore…

    On cède par la pression en se disant: mettons nos peurs de côté et essayons d’aider notre fils si ça fait pas on peut arrêter!!!!!

    —-Avril 2010 : On nous suggère d’essayer une médication pourvoir si cela
    améliore les comportements en classe. Elle fait la demande au Dr. prescription de Biphentin :
    Première dose :
    —-10 Avril 201010 mg. -> Aucun effet secondaires et aucune baisse de l’agitation, (pour 7 jours)
    Prescription de Biphentin :
    Deuxième dosage : 16 Avril 2010 15 mg. -> Énormes effets secondaires, ti-loup est très excité, tendu, nerveux, il a des crampes musculaires, a le visage déformé par les mouvements de visage, ne semble pas là, est confus et incohérent dans ses propos, il pleure pour rien, se fâche très fort lorsqu’il est contrarié, il est agressif, rien ne le calme et l’apaise (II a très mal réagit à ce médicament!)
    Arrêt immédiat de la médication (1 seule journée)
    Je contacte la clinique le mardi suivant et discute avec l’infirmière… (spécialisée en TDA) et elle nous suggère d’essayer une autre médication, même si elle
    dit que ça ne se peux pas une réaction comme ça avec une si petite dose? Elle nous fait faire une;
    —-prescription d’Adderall
    Première dose : 25 Avril 2010 10 mg. -> Énormes effets secondaires, ti-loup est très agressif dans ses propos, il se chicane avec ses amis, tiens des propos violents et il est très prompt à se fâcher pour rien, il pleure facilement. Son tempérament est très changé, lui qui est doux et gentil habituellement et qui s’amuse bien avec ses amis en temps normal.
    Arrêt de la médication le 30 Avril 2010 (6 jours) car son tempérament est trop changé et on ne le reconnaît plus, il se plaint qu’il n’a plus d’amis (jamais il n’a eu de problèmes avec ses amis autrefois)
    Je contacte la clinique le mardi suivant et discute avec l’infirmière…(spécialisée en TDA) et elle nous suggère d’essayer une autre médication.
    —-Prescription de Concerta
    Première dose : 29 Mai 2010 18 mg. (pour 7 jours) Effet secondaire, irritable, sommeil difficile, bougon en tout temps, mois affectueux, semble dans sa bulle, se fâche beaucoup, pleure pour rien, dit qu’il se sent mal dans sa tête et qu’il ne se comprend plus.
    Deuxième dosage : 6 Juin 2010 27 mg. -> Énormes effets secondaires, il pleure beaucoup, pas capable de s’endormir, palpitations cardiaques élevées, dit qu’il ne va pas bien du tout, est paniqué d’aller se coucher seul, dit qu’il ne se comprend plus lui-même.
    7 Juin 2010 : le soir avant de se coucher fait une crise après un petit accrochage avec sa sœur, il pleure énormément couché parterre, il dit qu’il veut se tuer, qu’il haït sa vie, sa sœur, même les objets qui l’entourent, me dit que je n’aurais jamais du l’avoir comme enfant, qu’il n’a plus d’amis, qu’il est une merde, bref très traumatisant de voir notre beau garçon chéri comme ça! Lui qui n’avait aucuns problèmes du genre avant toute cette aventure de médicaments. Arrêt de la médication le 7 Juin 2010!!!!————————-
    On prend un BREAK on en peut plus!

    Septembre 2010:
    —- Essaie de Staterra de 10 à 40mg.
    Le moins pire des pires, pas beaucoup d’appétit, pas super souriant, dans sa bulle… mais en classe ça va. On le poursuit…
    — -Oct 2012: ça ne fait plus, on ajoute le Vyvanse à petite dose en combinaison avec strattera mais encore là ça bug l’humeur horrible!
    Nous arrêtons le Vyvanse même si en classe ça allait bien.

    —-2013:
    Bref voici ou nous en sommes avec ce dossier! Ce dossier est long et complexe, mais si on peut résumer ça en quelques phrases; ti-loup est un garçon charmant, brillant, allumé, affectueux mais il est désorganisé, brouillon et il bouge beaucoup. Il est heureux et à une très belle vie sociale, fait beaucoup de sports, il à une bonne famille équilibrée, il est entouré d’amour de bons soins.

    Il faut simplement trouver ce qui peut l’aider à mieux fonctionner en classe et dans son quotidien. Nous avons besoin de support et d’aide dans ce dossier, pas seulement des « pillules ». De voir notre fils si différent nous chavire le cœur, nous l’aimons plus que tout et voulons ce qu’il y a de mieux pour lui. Il n’y a pas de prix pour la santé et l’équilibre de notre fils.

    Nous avons tout lu sur le sujet et n’avons plus de perspective, tellement il a y d’idées de préjugés et de théories sur le sujet. Besoin d’aide svp, je suis épuisée de chercher la méthode qui me rendra mon petit amour au naturel sans toute cette m… Nous avons vu des coachs, des TS, des Dr en neuroscience, des psy, fait du Yoga, des Oméga 3 de la respiration, des boules de stress et j’en oubli surement! Y’a rien qui marche pour nous, nous est moi aussi je suis une maman brouillon aussi! La plus mêlée qui soit (mettre mes clés dans le frigo) et oublier tout partout!

    Courage les parents vous n’êtes pas seuls… même si parfois on semble marcher dans la forêt la nuit, sans lampe de poche, allons nous trouver le bon chemin qui nous mènera à la Paix et au calme?.Parfois j’aurais envi de tout balancer par dessus bord et aller vivre sur une île avec ma tribu tranquille loin de toute cette vie qui va si vite et qui nous demande d’entrer dans le moule de la société du : reste assis pis parle pas trop fort!
    Love you mon fils le plus beau ti-gars du monde!!!!!

    • J’admire le regard que vous posez sur votre fils. On sent l’amour, un amour profond. :) Vous avez tout tenté… rien ne colle, des interventions téflon! Je suis personnellement en train d’essayer une nouvelle avenue… un peu ésotérique… mais bon, je le fais d’abord pour moi et semble-t-il qu’en dénouant le tout, l’impact sera aussi pour mes enfants (on me dit qu’ils se débarrasseront de leur TDAH mais je n’y crois pas). Cette approche est le PNL: La programmation neuro-linguistique est un ensemble coordonné de connaissances et de pratiques dans le domaine de la psychologie fondées sur une démarche pragmatique de modélisation, en ce qui concerne la communication et le changement. La PNL vise à améliorer la communication entre individus, à s’améliorer personnellement et tend à devenir une psychothérapie intégrative, c’est-à-dire qui cherche à intégrer de manière pratique les apports des différentes théories. La Psychothérapie Neuro-Linguistique (PNLt) rapproche pratique thérapeutique et acquis de la PNL.

      Je ne peux pas dire si ça fonctionne bien, je vous le dirai si jamais c’est concluant!!!
      On lâche pas!!

      e.

    • Je lis votre histoire et je me questionne: je ne connais pas votre fils mais peut-être qu’il a des symptômes de tdah mais ses symptômes cachent une autre problématique comme un problème visuel ou auditif, peut-être une dyspraxie (trouble moteur) ou de l’anxiété. Ma fille était très agitée, le pédiatre voulait la médicamenter après une seule rencontre avec lui. Nous avons refusé. Elle a été diagnostiquée comme ayant une déficience auditive légère. Elle est anxieuse et son anxiété fait en sorte qu’elle manifeste des comportements de tdah. Elle a maintenant 13 ans et n’est toujours pas médicamentée.

    • rassurer vous même si tout le monde vous dit qu’il faut passer par le système scolaire pour réussir dans la vie ! je suis un tdah non traiter par choix meme si a l’époque ma mère ma amener découragé cher le médecin la pauvre … j’ai toujours refuser tout traitement parce ce que dans ma petite tête enfant je n’était pas malade j’était différent ! même enfant j’avais com la vérité c’est que votre garçon est très intelligent

      • désoler je poursuit

        j’avais compris que je ne cadrait pas avec le reste. aujourd’hui je suis co-propriétaire d’une entreprise fleurissant donc je suis au commande! ça prend des nerfs acier et je crois même qu’il est difficile d’y parvenir sans déficits attention je crois même que c’est ce qui me permets de passer à travers de très dure journée ! je crois que votre fils a de très grande capacité garder le courage …

  4. Pour ma part sa fait maintenant que je prend vyvanse .. Des la première journée la concentration étais génial . Je me disais : wow c’est se que les gens ressent chaque jours?? Je pouvais enfin avoir une discutions avec de gens sans être déconcentré. Je pétais des record dans mes examen d’infirmière , en gros le paradis sur terre!!! Mais voilà quapres 1 mois , j’ai commencer à avoir la peau sèche , ma vision devenais embrouiller et quelque fois j’avais des étourdissement . Les mois passait et ma peau devenais de plus en plus pire.. J’avais dlair d’un serpent .. La peau se décalait .. Terrible !! Et boum .. Lacné et des gros bouton on apparu dans mon dos sur mes fesse mon ventre ma figure PARTOUTTTT !! J’étais sur d’avoir attraper la staphylocoque doré tellement que cetais devenu atroce ! Ma peau me faisait tellement mal ! J’ai fait mes recherche et la plupart des gens qui ont pri se médicament on eux les même symptômes avec le temps . Résultat : des pustule et de lacne chronique + peau extrêmement sèche ! J’ai arrêter se médicament et après même pas 2-3 semaine tout est revenu dans l’ordre ! Donc si vous commencer à avoir la peau sèche .. À mon avis c’est mauvais signe .. Alors bonne chance à vous

  5. Bonjour
    ma fille de 8 ans à un TDAH. Elle a pris du Ritalin et ensuite du Concerta pour un an jusqu’à 54 mg. On voyait une légère amélioration au niveau scolaire mais une grande inhibition, presqu’un retrait social. En plus, l’appétit n’y était plus. On a changé pour le Vyvanse qui est mieux. Elle a pris du 40 mg ensuite 50mg et est de retour à du 40 mg. Je remarque qu’elle est plus éveillée avec ce médicaments, plus participative. Par contre, depuis quelques mois, elle à commencé à se jouer dans les cheveux sans arrêt ( elle se rongeait déjà les ongles depuis quelques années). Elle s’est même arrachée les sourcils. Je ne sais pas de quoi ça ressort? Est-ce un effet secondaire, la dose est-elle trop faible, faisons-nous face à d’autres problèmes. Pourtant elle ne semble pas été si anxieuse. En fait, je suis un peu découragée et inquiète.
    Avez-vous des commentaires?

    Merci

    • Louise: mon fils de 9 ans a le même historique de médicament que votre fille, il a eu des effets secondaires désastreux avec concerta et bi-phentin alors pour nous vyvanse a été une bénédiction; retour d’appétit, baisse d’angoisse de façon drastique, concentration à l’école et même durant les devoirs, prise de poids presque normale. Mon fils est souvent anxieux même s’il n’en a pas l’air en fait les gens sont surpris de ses réactions la plupart du temps car il a l’air calme en surface. comme votre fille, il se ronge les ongles et se tire les cheveux( lorsqu’il est énervé). La période des fêtes est très stressante pour lui et il a démontré des signes d’anxiété 2 semaines avant les vacances et durant les vacances il s est tranquillement calmé. Le retour à l’école le stresse un peu alors il a recommencé hier ses signes d’anxiété. Bref, ils ne vont jamais parfaitement bien car ils sont tellement sensibles à tout ce qui les touche qu’il ne faut pas se décourager. Surtout aux changements comme les vacances, les congés, les déménagements, pertes d’amis, d’objets, etc. Le livre mon cerveau a besoin de lunettes l’a beaucoup aidé à comprendre et à être conscient de ces signes d’anxiété. Il m’a demandé une balle anti-stress pour cesser de s’arracher les ongles. Nous avons aussi été en psychothérapie avec une psychologue ayant de bonnes connaissances du tdah, ce qui lui a permis de s’épanouir et de mieux gérer son stress et à nous de moins culpabiliser de ne pas comprendre ;-) J’espère que cela vous aide un peu à voir e qui se passe avec votre puce.

    • Mon fils aussi à un tic avec ses cheveux, ils les arraches et a toujours les mains dans les cheveux, rien à faire…. je crois que c’est de l’anxiété et les médicaments ne doivent pas aider… selon ce que je lis, faut maintenant trouver comment traiter ça. Bonne chance! Tenez nous au courant.

  6. Bonjour,
    Dans un premier temps, je trouve que ce blog est très intéressant pour échanger sur le sujet qu’est d’être TDAH ou de vivre avec une personne qui en est atteint.

    Personnellement, je me suis fait diagnostiquer TDAH il y a un an. Pour mon parcours (et je tiens à dire que cela est la preuve qu’il faut être vigilant et ce, même si votre enfant ne présente pas les signes d’hyperactivité). Comme personne j’ai toujours été très sportive (mais pas à montrer de l’hyperactivité). Au niveau scolaire, au primaire et au secondaire, j’étais dans un programme de formation musicale intensive (violon) et je réussissais très bien. Très bien dans le sens que je gagnais des méritas et que j’ai terminé avec une moyenne générale de +/- 90% ! Au niveau collégial, j’étais en sport-étude et sciences de la nature, mes notes étaient aussi bonnes, un peu moins qu’au secondaire. Toutefois, rendu à l’Université, la descente au enfer est arrivée ! Dès la première session (bacc en droit, en plus j’avais été accepté en droit-biotechnologie = bacc en droit et maîtrise en biologie cellulaire) mes notes étaient très très ordinaires, en bas de la moyenne et j’ai même failli couler un cours. La deuxième session j’ai voulu retourner la vapeur en étudiant plus, erreur, mes notes étaient pires… Je ne comprenais plus rien. Pour le reste du bacc, c’était le bulletin en dent de scie et quelques échecs, ce qui ne m’était arrivé. Après le bacc, pour être avocat, il faut aller à l’École du Barreau, ce que j’ai fait, mais ce que j’ai aussi coulé.

    À partir de ce moment, je suis allée consulter et c’est là que l’on m’a diagnostiqué TDAH. Moi, TDAH ?? oui. Le médecin m’a expliqué que mes réussites précédentes étaient dû au fait que mon cerveau avait été capable, jusqu’au collège, de palier à ce désordre des neurotransmetteurs. Toutefois, rendu à l’université, mon cerveau n’a juste plus été en mesure de trouver des « chemins alternatifs » pour rendre l’informations. Le niveau d’informations et de concentration demandés venaient de dépasser ce que mon cerveau était normalement capable de palier.

    J’ai eu la chance d’avoir un médecin spécialiste en diagnostique de TDAH adulte, j’ai donc commencé directement sur le Vyvanse. Toutefois, je pense qu’il est bien de mettre en lumière quelques points que j’ai remarqué dans les témoignages.

    Chaque personne et chaque médicament sont différents. Dès lors, il est IMPÉRATIF DE FAIRE UNE PÉRIODE DE « PURGE » entre chaque essaie de médicament et même de dosage pour avoir une « vue » juste de l’effet sur la personne (bienfaits vs inconvénients). Au moins une semaine.

    Je comprends que chacun veuille régler le problème le plus rapidement possible, mais un médicament est un médicament…

    De plus, toujours commencer par la dose la plus basse et par la suite augmenter et ce, même si vous preniez X mg d’un médicament Y avant. Cela permet d’être plus en mesure de cibler la « bonne dose » et on ne peut pas comparer des pommes et des oranges.
    Par exemple, les molécules actives:
    Ritalin : méthylphénidate / Concerta : Méthylphénidate chlorhydrate (même famille que le Ritalin) / Strattera : atomoxétine / Vyvanse : dimesylate lisdexamfétamine

    Je sais que ce processus peut paraître très long, mais il est le plus efficace pour évaluer l’effet du médicament et du dosage sur la personne.

    De plus, garder un journal de bord est un très bon outils, le cerveau oubli, TDAH ou pas !

    et dernièrement, je pense qu’avec la prise de médicaments, l’ajout de la thérapie est une combinaison gagnante. L’échec, la mauvaise hygiène de vie, la difficulté à la maison, au travail, etc. qui affecte l’estime de soi, la thérapie aide à comprendre et dans le fond, à se « rééduquer ».

    Pour mes effets secondaires, j’ai toujours été insomniaque… le sommeil est contrôlé par la « mélatonine ». Cela se vend sans prescription dans les pharmacies et ça m’aide beaucoup. De plus, Vyvanse est un médicament à effet prolongé. Donc pour aider à dormir le soir, je le prends tôt le matin. J’ai aussi eu des pertes d’appétit. Le fait de manger à des heures régulières m’a aidé et ce, même si je n’ai pas nécessairement faim.

    Pour terminer, ne perdez pas courage, soyez vigilant, posez beaucoup de questions et renseignez vous au delà de ce que le médecin ou les autres vous disent.

    Bonne chance à tous !!

    Mylène

    • Bonjour,
      J’abonde dans le sens de Mylène (avec qui j’ai décidément beaucoup en commun: découverte du TDA à 37 ans-parcours pénible en droit)…il est primordial de commencer à la dose la plus faible et de laisser un temps de sevrage entre les médicaments (même si les effets sont parfois épeurants:anxiété extrême,…et autres)…Il faut garder en tête que ce sont des médicaments…pas des vitamines. J’ai lu des témoignages sur ce blog ou les doses administrés aux enfants me semblaient énormes (moi qui pèse 94 lbs, je prend seulement 20 mg de Vyvanse) Si une molécule ne fait pas effets après plusieurs augmentation de dose, il se peut que ce ne soit tout simplement pas la bonne. Je crois qu’il ne faut pas oublié non plus que même sans TDAH, nos enfants peuvent avoir des sauts d’humeurs et avoir de la difficulté à se concentrer.
      Il y a beaucoup de stress qui accompagne un nouveau diagnostic, moi-même comme adulte j’ai hyperfocuser sur la chose pour me rendre compte que jusqu’à maintenant j’ai vécu avec sans le savoir (avec beaucoup de difficultés mais sans jamais me mettre de limite). Bien que les moments de découragement seront toujours présents (comme TDA nous avons des cycles positifs-négatifs) Je dois, chaque fois que je le peux, utiliser cette connaissance de ma condition neurologique pour adapter mon environnement, trouver des moyens de déjouer mes symptômes et de toujours garder en tête que les médicaments ne feront pas tout le travail…Je dois simplifier ma vie, me trouver un environment encadrant et stimulant, m’imposer une routine, faire du sport,…m’affairer à bien me connaitre et connaitre mon TDA afin de mieux vivre avec. La médication n’est pas une solution magique même si elle m’aide a moins procrastiner et m’aide à mettre de l’ordre dans mes idées et mes priorités.

      Et comme Mylène, je vous conseillerai de valider l’opinion de votre médecin/neuropsy/et autres par des recherches ou une seconde opinion (exemple: Le Vyvanse est un médicament nouvellement homologué à comparer à d’autres médicaments, mais la molécule (la dextroamphétamine) qui le constitue existe depuis longtemps). Malheureusement, je constate que beaucoup de medecin on l’autorité de diagnostiquer le TDA td rsrr e éiaeé u ineil y a tè e onisn rietd uiispret
      evu éortzpsdrn aproedautmn umdcmn tsrvouyztè ‘cued or nat

    • Merci beaucoup pour votre commentaire ca m’aide beaucoup, je me suis fais diagnostiquer TDA sans hyper activité il y a seulement 2 mois, et j’ai commencé Vyvance depuis 1mois, premier mois a 20mg et depuis hier 30mg. Cette nouvelle a été un choc pour moi, un psychologue je crois que je vais y arrivée.. Jai très très hate de ressentir le boheur la joie et surtout l’énergie pour poouvoir avoir des hobby, et de profiter pleinement de ma famille sans me sentir toujours fatiguer. La on dirait qu’il faudrait que je me repose pendant 10 ans pour en venir a bout mais mon médecin me dit que quand la dose va etre la bonne mon énergie va être la. C’est quand meme une grosse nouvelle que de se faire dire que notre cerveau manque de quelque chose, ouf un gros découragement mais la je commence a voir une lumiere avec tout vos commentaires.. Merci beaucoup ca m’encourage
      sophie

  7. moi je m interroge nous sommes a la première essaie de médicament avec mon fils et nous avons le vyvanse comme essaie…aujourd hui cest notre premiere journée …mon fils est arrivé sur l heure du diner ,érritable ,agressif , émotif ,il ne pouvais entendre parler ses frères et soeurs…il passe par une gamme d émotion variante….je suis inquiète est-ce normal??

    • Votre médecin vous l’a sûrement dit, il faut laisser le temps au médicament d’agir et de se régulariser… je pense que c’est environ 2 semaine pour le vyvanse… mais il se peut que ce ne soit pas pour votre fils non plus… malheureusement, il arrive souvent que l’on doive essayer plusieurs médications avant de trouver la bonne, celle qui nous convient comme individu. :(

  8. DSL MES JAI MOI MEME PRIS CONCERTA RT JE DEVENAIS PLUS IMLPUSIF IMPATIEN JAVAIS LIMPRETION DE CONSOMER ET QUE JETAIS EN MANQUE JETAIS ERITABLE JAI MEME EU DES PROBLEME AVEC LA JUSTICE A CAUSE DE LIMPULSIVITÉ MAINTENANT JAI VYVANCE WOIWWWWW JAI RETROUVER UNE PAIX A LINTERIEURE MON HUMOUR EST REVENUE JAI SUIS PLUS ANXCIEUX LOL CHANGE DE MEDECIN POUR TA PHATMACIENNE JOKE

  9. bonjour france,

    je suis une mère d’un garcon tdah diagnostiqué tdah il avait 6 ans lors de son diagnostique aujourd’hui il en a 17 .Nous nous avons commence la médication avec le ritalin ,mais il ne dormait pas et ne mangeait pas .Donc le pédiatre lui a prescrit adderall il le prend a différente dose depuis 10 ans à cause de sa croissance il ne devait pas mesurer plus de 5.7 pied mais il fait aujourd’hui 5.11 pied et il continue de grandir . sous peut le pédiatre lui a prescrit vyvances pcq il va bientot conduire et l’effet de vyvance serait plus prologer que celui de adderall . Cela fait maintenant 2 semaine qui le prend il a mal au ventre ne mange plus et il me dit que ce medicament la pour lui ce n,est rien que de la m….. il m,a demander de reprendre l,adderall nous allons téléphoner a son pédiatre en debut de semaine prochaine pcq pour lui vyvance ne semble pas bien fonctionner. Je crois que chaque personne est différente il y en à pour qui ces le ritalen pour d,autre le concerta et pour nous ce qui fonctionne le mieux ces l’addderall pourquoi changer un médicament qui fonctionne avec notre notre enfant . lui il se sent bien et nous aussi on se comprend entre parents.

    kathie

  10. Bonsoir,

    Pour mon fils le pédiatre avait prescrit Vyvanse 20mg durant 2 semaines ensuite nous avons révisé pour le 30 mg un autre 2 semaines pour passé au 40 mg…Après une semaine de ce dosage j’ai cru bon de ne pas continuer, avec l’accord du pédiatre.

    En fait depuis le début de Vyvanse c’était l’enfer.. Mon fils était méconnaissable, il ne dormait plus, était très démotivé et triste. Le médicament ne lui convenait pas. Alors je vous suggères de parler avec votre pédiatre après maximum 2 semaines.

    Comme je suis moi même tdah, et que je prends Vyvanse 40 mg, qui fonctionne super bien, je peux vous dire qu’avant de trouver le bon dosage j’ai dû attendre environ 1 mois.

    Bon courage

  11. Mon garçon prend Vyvance depuis 2 jours…effets secondaires forts….surtout côté nausées, mal de ventre, perte d’appétit et semble triste. Il a la plus petite dose en plus. Concerta était pire. Il est dans le multi sports…inquiètant de savoir qu’il ne mange pas et va faire beaucoup d’efforts physiques… Combien de temps il doit endurer ça?

  12. Mon fils a 12 ans et il est diagnostiqué TDA depuis l’âge de 7 ans. Il est présentement sur le biphentin depuis cette ét.Nous allons voir comment va allé la rentré scolaire. Nous les avons tous essayé pour revenir au biphentin je trouve intéressasnt de savoir les commentaires des autres parents et qu’il y est de l’espoir. Mon fils a de grosse difficulté a l’école il a doublé sa 2e et en arrache toujours en 6e, je n’est pas vraiment vu de différence dans ses notes mais plutôt dans son comportement qui est beacoup mieux. J’espère que nous allons trouvé une bonne dose un jours ou le bon médicament. Étant moi même atteinte du tda je sais ce que mon fils peut vivre, je prend du concerta depuis 1 mois et je peux voir une différence dans mon organisation et mon impulsivité par contre j’ai du baissé la dose de 3mg a 27mg car j’avais plutôt une humeur dépressive et beaucoup d’effet secondair, si je me fis a tout vos commentaires le concerta n’est peut-être pas le bon médicament pour moi ca reste a voir…… Mais pour la première fois je vois une lueur d’espoir.

  13. Mes enfants de 11 ans et 8 ans avaient Vyvanse depuis son entrée au Canada en février 2010. J’étais emballé, enfin ils prenaient du poids et leurs courbes de croissances ont repris de plus belle après près de 3 ans d’arrêt pour ma grande. Quel soulagement! Arrivait les vacances de la relâche puis celle d’été qui furent toutes deux un enfer….bah…les enfants sont fatigués nous nous sommes dit. Les vacances de Noël, idem aux autres. on a ajouté Strattera….ça aidait aux crise le matin mais sapristi il y en avait tellement des crises ça avait plus de bon sens. Nous vivions toujours à cran. Ma fille n’était jamais de bonne humeur, toujours en train de chialer, rouspéter, s’opposer, bref tout ce qui est négatif. Mardi dernier RV chez le doc. je lui ai dit j’arrête Vyvanse, je veux retourner sur adderall, la courbe de croissance oui c’est important mais son amour propre aussi. (ma fille avait commencé à dire dans le 3 derniers mois quand on la chicanait trop, je préfèrerait pas vivre). Ça fait 6 jours aujourd’hui qu’ils sont de retour à Adderall et déjà après 2 jours on voyait la différence, ma fille sourit, chante en se levant le matin. elle m’a dit…je ne me sens pas toujours faché comme avant! C’est tout dire. Le bonheur à l’air de vouloir se réinstaller chez moi et ça fait du bien vous ne savez pas comment. Les 4 dernières vacances familiales furent une guerre sans arrêt….vivement que nous avons hâte à celles qui s’en viennent pour pouvoir s’amuser avec eux. Pas toujours facile le cheminement à faire pour choisir la bonne médication et surtout pour choisir avec quels effets secondaires nous sommes prêt à vivre et qui les atteints le moins dans leur estime! Chapeau à toutes les familles qui ont ce même problème et surtout ne lachez pas!

  14. merci pour votre réponse, depuis 2 jours je constate une amélioration du comportement de mon fils…Quel joie!! La bonne humeur est de retour, l’impulsivité est beaucoup moins présente et ses idées semblent plus clairs. Définitivement Vyvanse ne lui allait pas.

  15. Le Concerta a définitivement changé le comportement de mon plus vieux pour le pire, voila pourquoi nous sommes sur le Vyvanse. Nous avons de meilleurs résultats. Par contre chaque enfants est différent et le dosage doit donc être approprié à la physionomie de chacun, si il n’y a aucune différence avec le Concerta et le Vyvanse, le dosage serait d’après moi à regarder, nous avons du allez à plus de 50 mg de Vyvanse avant de voir une différence avec mon plus vieux, maintenant qu’il vieillie et que l’adolescence est bien présent, nous sommes revenu à des dosages plus léger de 30 mg et les résultats sont toujours aussi présent. Je me souviens qu’au début, il n’y avait aucune différence jusqu’à ce que nous allions à 50 mg. Ne pas se décourager ! Car les enfants son aussi sensible à nos réaction que la médication, nous sommes leurs miroirs. Bonne chance.

  16. Bonjour j’ai un fils de 10 ans qui à été diagnostiqué tdah depuis 1 1/2 mois. Il a prit Vyvanse 20mg,30 mg pour terminer à 40mg…Aucuns résultats positifs, il ne dormait plus et son comportement à énormément changé.Nous avons donc changé pour concerta, il dort bcq mieux, mais ne mange plus. Parcontre je ne vois tjrs pas d’amélioration, que de la détérioration de son comportement (bougonnage, démotivation,impulsivité)…Est-ce normal en début de traitement?? Je me sens totalement désemparé, je ne sais plus quoi faire, je ne reconnais plus mon fils.

    Merci pour ce blog ;-)
    Une maman inquiète

  17. bonjour

    jai ma fille de 12 ans qui a ete diagnostiquer tda vla environs 3mois elle est sur medication au concerta le doc lui a prescrit 3 dose graduel mtn elle est a 54mg mais depuis 2 a 3 sem oufffff dure a vivre elle a des saute dhumeur forte a de la misere a dormir pas moyen de lui parler sans quel frustre et comble de tout fait quelque fois quel me dit quel serais mieux morte ou quel pourrait mourir que dans pas long elle ne parleras plus etccc ca devitn inquietant d entendre ca de la bouche d une enfant deja que ma fille de 15 ans elle a des prob de glande tyroide et a vecu une agression vla 2 ans dur a vivre tout ca qui doije reconsulter le docteur ou la psycologue qui la detecter tda pouvez vous m aider svpppp

    • Bonjour,
      je me sens très sensible à votre appel mais comme je ne suis qu’une simple maman comme vous, je vais vous référer aux spécialistes qui sauront vous guider vers les bons services. LIGNE PARENT
      1-800-361-5085. Ne prenez surtout pas à la légère les propos de votre fille même si elle présente des traits typiques de l’adolescence. Je vous recommande fortement de lui proposer d’en parler à quelqu’un d’autre que vous si le besoin s’en faisait ressentir. Il existe de supers services d’aide tel que TEL-JEUNES 1-800-263-2266. Lâchez pas! On est avec vous!!

      A.

  18. J’ai un garçon de 8 ans qui a été diagnostiqué TDAH avec troubles anxieux il y a 2 ans. Nous avons débuté avec le Ritalin, mais les transitions entre les prises des doses étaient très difficiles, alors nous avons changé pour concerta 18 mg. Dès la première semaine son niveau d’anxiété a augmenté considérablement. De plus, il était plus inhibé qu’à l’habitude. Nous avons tout de même attendu quelques mois. Puis, étant donné que nous n’avions aucune certitude que le concerta agissait au niveau de son anxiété ( il se liche les lèvres sans arrêt) et par ce qu’il était encore assez agité, la dose fut augmentée à 30 mg ! Ouch ! Il était clair que le concerta ne lui convenait pas. Alors, on nous a proposé Vyvanse 20 mg. Après plusieurs recherches, j’ai constaté qu’il y avait des POUR et des CONTRE, comme les autres médicaments. J’ai aussi quelques inquiétudes quant à son court historique. Mais, on plonge… mais non la tête baissée ! Donc, mon fils à commencé à prendre Vyvance il y a un mois et les résultats son plus ou moins concluants. Effets positifs, il est beaucoup moins timide et s’exprime plus facilement en classe. Effet négatif : augmentation de l’agitation. Difficile à évaluer du coté anxiété. Ça semble être mieux mais, je crois qu’il faut attendre encore pour émettre des conclusions. Peut-être est-il plus excité, car la dose est trop minime ? Peut-être que ce sont des éléments extérieurs, comme l’arrivé du printemps qui l’affecte.  Il semblerait que les enfants sont tous très agités et moins concentrés à cette période de l’année ! Bref, plusieurs raisons peuvent expliquer plusieurs comportements. Je vais donc m’armer de patience et vous faire part de mes commentaires dans un mois ou deux ! Merci de partager vos expériences ! Les jours se suivent et ne ressembles pas et il bon de ne pas se sentir seul(e) !

  19. Cela fait maintenant quatres jours que j’utilise VYVANCE 30mg, c’est merveilleux, j’ai 47 ans, oui c’est tard pour commencer, mais je suis très heureux d’avoir prit cette décision. Je suis maintenant plus alerte, je ne dort plus dans le visage des personnes qu’on invite a souper, je suis plus intéressé a ce que je fais dans la vie quotidienne, plus concentré quand une personne me parle, plus de mémoire. Le seul problème que j’ai présentement est un trouble du sommeil, je me réveille a trois heures du matin et j’ai de la difficulté à m’endormir j’espère que ca va se terminer`dans l’avenir car on est plus fatigué.

    le tone

    • Pour ton problème de sommeil, en vrai c’est probablement relié à un effet « secondaire » du vyvanse… puisque c’est un psychostimulant, il ne stimule pas seulement un endroit dans le cerveau, mais bien le cerveau en entier.
      Le vyvanse à pour effet d’augmenter l’anxiété. Même si au départ, il n’y avait aucun problème d’anxiété, de facon apparente, le vyvanse l’augmente. D’où le problème de sommeil.
      Chaque personne étant différente, quelques unes seront capables de bien gérer ce nouvel élément anxiogène si l’anxiété au départ étant nulle, pour d’autre ça l’aura l’effet de tremblements, difficulté à trouver le sommeil, développement de T.I.C. ou de T.O.C., se surprendre à serrer les dents… etc.
      C’est pourquoi, le vyvanse est souvent prescrit conjointement avec un anxiolytique par exemple le Cipralex 10mg.

      J’espère que ça a pu répondre un peu à tes questionnements.
      Marie-Pier

      • Bonjour Marie -Pierre,
        Je me prénome Virginie,aujourd’hui je débute vyvanse à une concentration de 20mg et conjointemant je prend déja Cipralex 10mg pour soigner un dépression, mais la pharmacienne m’a dit que ces deux médicaments peuvent entrer en conflit..Est-ce que l’augmentation de la concentration de vyvanse à 50mg et la prise de Cipralex ne t’as pas causé de problême.. et ou trouver l’information sur le fait que vyvanse et cipralex forment un bon duo.Merci!

  20. Pour répondre à la question, je crois qu’il s’agit plustôt du dosage qui est trop faible, les médecins on tendance à commencer 30 mg malgré que le concerta était peux-être à 27 ou 36 mg. Moi, j’ai vue une différence la première journée avec 40 mg de Vyvance, miraculeux. Il est maintenant a 50 mg après quelques mois, je ne retournerais pas au Concerta, trop dépressif.

  21. Bonjour! Mon fils de 8 ans vient de commencer Vyvanse après avoir essayé tous les autres dont le dernier,le concerta qu’il prenait depuis 1 an!! Son comportement n’était plus le même depuis qq temps sous concerta et je voulais qu’il essai Vyvanse!Ma question est,combien de jours doit-on attendre avant de voir de bons changements??Je sais qu’une journée n’est pas suffisante,mais aujourd’hui fut très pénible pour lui,sont prof et nous!!Est-ce que je peux m’attendre à voir des améliorations cette semaine????

    • Bonsoir Marie-Andrée,

      J’avais posée la meme question à mon médecin, et elle m’avait dit que tout dépenderait de mon système. Car chaque pers. est différente et réagit de façon différente. Donc, au début elle m’a fortement conseillée de débuter à petite dose afin que le corps s’habitue et fasse les bons liens dans le cerveau petit à petit. Et donc, durant les premiers jours à petite dose… je ne voyais pas réellement tout les bienfaits du médicament, étant donné que mon corps ça lui en prenait plus pour bien fonctionner.
      Ça l’a été graduellement. Aux 2 semaines, javais une discution avec Elle, puis il y avait ajustement de la médication. Le tout, jusqu’à temps que les effets bénéfiques soit présents. Elle m’a aussi dit que ce n’était pas conseillé de commencer cette médication à forte dose, puisqu’il s’agissait d’un dérivé de l’amphétamine… je n’y aurais vue que les effets négatifs plutot que les positifs.

  22. Je ne suis donc pas seul a avoir senti une amélioration marqué de mes enfants suite à la prise du Vyvanse ! Je suis papa de 4 enfants diagnostiqué TDA et TDAH, un des garçons à développé un syndrome de Gille de la Tourette suite à la prise de Stratera, qu’elle cauchemar. Nous avons par le passé essayé l’Adderal, le Concerta, le Biphentin et le Ritalin, zero résultats positif, mais les côté négatif, perte d’appétit, agressivité, impulsivité et même dépression, puis le pédiatre suggère Vyvanse, malheur il n’est pas couvert par le régime d’assurance médicament du Québec, mais les résultats sont spectaculaire, quelqu’un a ouvert les lumières de ma fille ! Mon garçon réussi sont secondaire avec succès alors qu’il devait passer des heures à étudier tout les soirs avant Vyvanse.Le produit fonctionne à merveille pour nous, mais nous devons nous battre avec le gouvernement pour le faire porter médicament d’exception. Nous essuyons refus après refus. Mais il est hors de question de retourner sur les autres formes, nous avons un médicament qui fonctionne, je soupe avec les enfants maintenant et non avec leurs fesse et leurs pieds à la table !

  23. Mon fils qui a tout près de 13 ans (4’2 » pour 58 livres)
    prenait du Concerta (45 mg) depuis quelques années. Depuis 2
    semaines, il prend du Vyvanse. Enfin, il mange. Et il dort… sauf
    qu’avec le dosage qu’il prend, 30 mg, il semble recommencer à se
    désorganiser (crises, agressivité, impulsivité…) ce qui avait été
    corrigé avec le Concerta… Est-ce que le dosage est correct ?
    Est-ce que, selon son poids, je peux augmenter à 40 mg ? Le pédopsy
    que je consulte est très très réticent à me donner 40 mg… A quel
    dosage sont vos enfants vs grandeur et pesanteur ??? J’ai quand
    même peur de lui donner un trop grand dosage de médicament
    !!!

    • Allo Janijane,

      mon médecin de famille qui me prescrit vyvanse, m’avait dit que ca peut prendre plusieurs semaines avant de trouver le bon dosage, et qu’il fallait commencer par le plus petite dose, pour ensuite 2-3 smeaines plus tard réévaluer la situation bienfait versus inconvénient. On ne peut pas trouver immédiatement le bon dosage, c’est le corps en fait qui le fait savoir. Parce que moi au début, jétais pleine dénergie avec une petite dose, pour ensuite revenir à létat « normal » 2-3 sem. plus tard même en prenant cette petite dose… comme si je n’avais pas pris la médication! Je ne ressentais plus ces bienfaits. Alors je discutais avec Dr. afin dévaluer si les symptomes de TDA revenait comme avant, et elle me represcrivait une nouvelle dose. Elle m’A expliquée que notre corps s’habitue au début à la médicamentation, pour ensuite trouver la dose parfaite pour nous… en ajustant graduellement.
      Elle m’a aussi dit que si le dosage était trop élevé pour moi, je n’y verrais pas les effets bénéfiques attendus. Je n’y verrais aucun changement, d’avec le précédant dosage. Donc, dans ce cas là, il était mieux de soit : augmenter de dosage encore, et si encore cette fois-là il n’y avait pas d’amélioration, c’était de diminuer au précédant dosage pour avoir le maximum deffets bénéfiques.
      En vrai c’est un peu de l’essaie et erreur, en fonction des effets obtenus. Jusqu’à l’obtention des effets désirés.
      Mon médecin n’avait pas l’air inquiète du tout, de cette facon de procéder, puisqu’elle ne peut pas deviner le dosage que le corps du patient à besoin, c’est le patient lui meme qui doit voir et apprécier le meilleur des bienfaits… c’est ce qu’elle m’expliquait.
      J’Espère que celà vous sera utile! :)

    • Bonjour

      Mon fils a un Tourette et TDA. Il a prit Biphentin (catastrophe pour ses tics!) puis straterra et des mini-dose de ritalin avec Straterra. Depuis août 2010 il prend Vyvanse et pour la première fois il m’a dit à quel point il se sentait bien! Wow! Il a commencé avec 30 mg et on a attendu un peu trop longtemps pour l’augmenter. Février 2011 il était un peu trop tard: désorganisation, agressivité, opposition, agitation en classe et évidement manque de motivation et de concentration. Nous avons dans cette même période changé de médecin (car l’autre de voulait pas l’augmenter!!??). On est passé à 40 mg et notre nouveau pédiatre nous a dit de ne pas attendre plus que 2-3 semaines on saurait si ça va. Je trouvais que les soirée était encore très difficile et qu’il était très colérique. Avec beaucoup beaucoup d’hésitation j,ai demandé à mon médecin 50mg. Il était d’accord mais de le rappeler sans faute dans 2 semaines pour me dire comment ça va. Et ça été mercveilleux!!!
      Mon fils a 80 livres et est en 5e année. Ce que je peux vous dire, c’est que lorsqu’ils n’ont pas la bonne dose leur système «rush» et finalement ça revient à comme s’il n’en prenait pas. Moi j’avais peur qu’à 50mg les tics augmentent mais non. Ça l’a plutôt enracinné et aidé à être mieux.
      Il ne faut pas hésiter à se faire confiance et à augmenter la dose si nécessaire et si ça fonctionne pas essayer autre chose.

      Bonne chance!!

      p.s. soit dit en passant, on pense que Vyvanse est un tout jeune médicament mais mon médecin m’a dit que la molécule est assez vieille et que son historique est très très bon. On peut en avoir confiance!

    • Bonjour,

      Je suis une maman de Québec et mon fils de 11 ans éprouve les mêmes difficulté (agressivité, impulsivité) il prend du Vivance depuis 1 ans il est passé de 20 mg à 50 mg et le pédiatre dit que ce sera la dose max qu’il pourra avoir, car son appétit a baisser même avec les autres( ritalin, concerta) pour les troubles de sommeils il prend depuis 1an de la mélatonine le soir au souper cela se vend sur tablette en pharmacie il y a du ( 3mg,5mg,10mg) moi je lui donne du 10mg et il dort bien avec cela sa le calme. Pour l’impulsivité le pédiatre ma dit que la médication a ses limites et que en grandissant l’enfant doit apprendre a se controler. Ce qui n’est pas évident pour lui, car les autres en sachant qu’il est comme une bombe a retardement il se fait toujours agacer.

    • Bonjour!

      Mon fils de 15 ans a essayé de prendre du concerta durant 2 ans… Pleins d’effets secondaires, en fait, c’était l’enfer… Il prend maintenant du Vyvanse 50 mg. C’est un vrai charme. Il a débuté avec du 30 mg mais il était impulsif, se grattait beaucoup et a même fait des infections de peau… Depuis qu’il est au 50 mg tout est rentré dans l’ordre. Bien sure, il a encore de la misère à dormir la nuit mais avec la mélatonine que son pédiatre lui a recommendé de prendre, nous nous retrouvons avec un autre problème de réglé. Il a terminé son année avec 80 % de moyenne générale alors que son année précédente était de 40 %….

  24. Bonsoir! je lu vos commentaires et questionnements au sujet du TDA. Je veux bien vous faire part, de mon expérience personnelle.

    J’ai été diagnostiquée Trouble défécitaire de l’attention sans hyperactivité, il y a environs 9 mois.
    J’ai 23 ans. A ce moment, je suis technologue de laboratoire médicale, j’ai bien réussie dans la vie malgré ce TDA tardivement diagnostiqué. Par contre, jai due travailler fort, étudier fort et passer bcp plus de temps à étudier que bien des gens dans mes classes(25-30 heures par examen). J’ai recommencer étudier depuis quelques mois, une spécialisation. Et c’est tout autrement!!!
    Je prend Vyvanse 50 mg. et depuis le début du traitement, je vois réellement ses bienfaits sur mon cerveau ! Le Facilité à me souvenir, des choses bien banal que pourtant auparavant, je ne pouvais me souvenir. Écouter un film, et à la fin de celui-ci me rappeller certains passages! WoW! La facilité à me concentrer, sans faire d’effort pour y parvenir. Auparavant, je devais « penser » à me « forcer » à me « concentrer » pour arriver à « réfléchir »….. Vous voyez le genre…!! Avant j’avais de la difficulté à suivre une conversation sans en perdre des bouts… si quelque chose me distrait je perdais le fil… Maintenant tout se fait tout seul. Maintenant mon cerveau fct « normalement ».
    Vyvanse à réellement révolutionné ma vie! Son effet dure 14 heures. Je rêvais du jour où je veillerais plus tard que 20h…. sans m’endormir! Maintenant cest possible! J’ai à présent toute l’énergie et la capacité à assimiler l’information afin de vivre normalement.
    Maintenant je termine mes journées de travail, et jai l’énergie de faire autre chose rendu à la maison! C’est grandiose!
    Effets secondaires : diminution de lappétit,(aucune femme ne s’en plaindra!!) bcp au début du traitement… s’amoindrit par la suite…
    aucun problème de sommeil, mais au début, oui simplement au moment de la premiere dose…. HAHA! Jai petté le feu pendant 48h! Je vais vous dire que le lendemain matin (24h) au moment de la prise du 2e comprimé…. je me suis demandée si je devais le prendre ou non!!?…… Mais sérieusement après ce 48h, et depuis, je dort tout les soirs comme un bébé ;-)

    • Votre intervention m’a interpellé car moi-même j’ai eu des problèmes semblables. Je suis présentement dans la quarantaine et j’ai vécu toute ma vie avec le manque de concentration. Moi aussi j’ai buché lorsque j’étais aux études et j’ai de la difficulté à rester debout jusqu’à 21 heures. On m’a prescrit des antidépresseurs, le Straterra (Perte de souvenir) et j’ai commencé le Vyvanse (30 mg) seulement depuis 2 jours. Je me demande si c’est une bonne chose car je me sens toujours sur l’adrénaline. Je n’ai pas encore remarqué les bienfaits du cerveau. J’espère que ce médicament n’augmentera pas mon anxiété et mon agressivité. Dans mon travail, j’ai besoin de la concentration car je travaille avec les lois et je dois assimiler beaucoup d’informations et plusieurs conversations en même temps.

      J’aimerais savoir si vous prenez toujours ce médicament. J’aurais aussi plusieurs questions en privé à vous poser si vous le permettez.

      • J’ai commencé vyvance depuis deux jr et j’éprouves des troubles du sommeils. Je me demandais sivos effets indésirables avaient disparues.

  25. Bonjour, mon fils, agé de presque 7 ans est sous Concerta depuis juillet 2009. Nous avons commencé à 18 mg pour terminé à 72 mg et ce, avec des résultats moyens. Nous avons fait une évaluation avec une neuropsychologue qui a décelé que le Concerta augmentait son niveau d’anxiété à un dégré très élevé. Nous avons donc parlé au pédiatre de mon fi;s qui nous a prescrit le Vyvanse. Oui un nouveau médicament mais il est dans la même famille que Adderall qui fonctionne depuis un bout de temps déjà. Nous n’avons plus rien à perdre, il est TDAH très fort et le Concerta et toute la famille *Ritalin ne lui fait pas…
    Nous commencons demain…nous verraon bien!

    • Bonjour, Comme je disais plutôt, mon fils est TDAH très très fort. Il est sur Vyvanse depuis 6 mois et nous avons maintenant des résultats exceptionnels! Par contre, il est à 60 mg…Si ça venait qu’à ne plus « faire effet », je ne saurais pas quoi faire! Mais bon, pour le moment, il a eu une superbe progression à l’école, il s’est rattrappé et est au même niveau que les autres, et malgré sa prédisposition à la dyslexie, il sait maintenant lire! Il s’endort mieux et mange mieux qu’avec le Concerta. Que du positif malgré le dosage que je trouve très élevé…Je vous le suggère pour les mamans qui ont des doutes et qui n’ont pas eu de résultats avec Concerta…

      • Bonjour, Quel poids fait vôtre fils ? Ma fille a 10 ans, 48 pces et 52 lbs. Donc, très petite pour son âge. Présentement elle prend vyvanse 50 mg et j’hésite à monter à 60mg car plus j’augmente et plus son appétit diminue. Par contre, depuis la fin des classes je lui donne un médicament ( anti-histaminique ) qui semble très bien fonctionner et lui redonne un peu l’appétit. Le problème c’est dans notre cas la durée de l’efficacité. Ce médicament est sensé être celui dont la durée est la plus longue. Avec 40mg, vers 15hres tout est terminé. A 50 mg, 18hrs maximum. Le problème c’est un trouble oppositionnel qui prend trop de place lorsque la médication se termine. Donc, je me demande si 60mg réglerais jusqu’au dodo et si vous la dose à été augmentée en fonction de la durée de l’efficacité aussi. Nous avons essayé tous les autres médicamnets depuis 2 ans. Dans le cas de ma fille elle répondait bien à presque tous, mais hola les effets rebonds incroyables. Ce médicament est le seul à ne pas la faire réagir aussi fortement lorsque l’effet est terminé. Merci de me répondre !

      • Bonjour Julie,

        Évidemment, il n’y a pas un enfant pareil! Mon fils à sensiblement la même taille et poids que ta fille. Pour augmenter à 60mg, nous n’avons pas pris en considération «l’effet rebond» mais plus pour la concentration en classe. Il a encore un peu la bougeote sur place mais ça va très bien dans ses travaux. Pour ce qui est de son comportement lorsque la médication ne fait plus effet, c’est une petite tornade mais il n’a pas de trouble opposition, ce n’est que son manque de concentration et sa difficulté à répondre aux consignes qui est plus difficile le soir. La médication, dans le cas de mon fils, agit environ 11h30 à 12 heures alors tout dépend de l’heure que je lui donne le matin. Dans le jour, son appétit (surtout en ce moment puisqu’il fait chaud) est très faible, mais il se reprend sur l’heure du souper, puisque l’effet de la médication est sur sa fin. Mais oui, avec le vyvanse comparativement à concerta, l’effet rebond est «moins pire», est-ce dû au fait qu’il vieilli aussi ou seulement la médication? Je ne le sais pas. Faudrait que tu essaie le 60mg pour savoir exactement les résultats que tu auras avec ta fille. Bonne chance!

  26. Me fille a essayé le concerta, adderall, strattera et les résultats n’étaient jamais merveilleux. En 3 ans elle a grandi de ½ po et pris 3 lbs alors je vous laisse imaginer l’échalotte de 10 ans que j’ai à la maison, et fiston est du même gabarit. Mes enfants ont des déficits d’attention graves tout les 2. Notre médecin qui les suit surveillait ce médicament aux Etats Unis depuis 1 an, elle m’en avait déjà parlé et nous nous l’attendions avec impatience et selon elle il a une bonne réputation auprès de grands psychiatres américains. Depuis le 14 février 2010 mes enfants prennent ce nouveau médicament et WOWWWWW!!!!! je ne jure que par celui ci. Ma fille a prit 4½ pouces et 6 lbs en 6½ mois et fiston 4 pouces et 5 lbs(malgré tout il est seulement dans le 3 ième percentil mais ça s’en vient!). Ma fille dit que ses maths sont tellement plus facile. Entre ses 2 bulletins elle a augmenté de 9%. Et quand vient le temps eds devoirs c’est un charme. Moi je dit oui au vyvsnse qui a révolutionné la maison et où il est tellement plus agréable d’y être.

    • Bonjour !

      Mon fils a également un très fort TDAH et, en un an, nous avons essayé tous les médicaments sans grands résultats… Depuis 1 an,
      il prend Vyvanse… moins d’effets secondaires, moins de troubles de sommeil, il a grossit et grandit (comparativement au Concerta)… De plus, il est en 1re année et il a d’excellents résultats qui sont impressionnants !!! Moi aussi, je dis oui à Vyvanse, et ce, sans hésitation.

      • allo,
        je me permets de vous écrire, votre message m’interpelle. Votre fils est en 1ere année et il essaie des meds depuis un an, donc il a commencé en maternelle? Je commence demain matin à lui donner du Adderall, il commence la maternelle en septembre. Est-ce que je peux vous poser des questions? natcote2@videotron.ca

  27. J’essaye de faire comprendre au Parent que TDA et TDAH qui ne sont pas seul. Surtout je vous est dis que je connais se que votre enfant vie car je vie sa a tous les jours. Ma mère vous dis de rester positive car dés fois quand se sont des mauvais jours ton fils savoir que vous le supporté. Mes parent mon toujours dis que j’ai un problème. Mais mes professeur a mon école a Montréal disait que j’allais jamais graduer. En se moment Je suis en 12 annnée en Ontario (1er année de Cégep) et je gradue. Même si votre enfant qui a TDAH n’ai pas dans le Bac International le programme qui est vas faire des grand effort. Si vous voulez je vais rester en contact avec vous car je vous support. Car Il faut rester ensemble et se blogue fais que vous trouver de espoir. Des fois quand je pense a L’ESPOIR n’ai pas juste un mots sa dis qu’est on vie a tous les jours sais qu’est votre enfant apprends de vous. Aussi être déterminer. Mes parent mon dis des fois il voulait juste abandonné. Mais il continuer de se battre pour moi. Et je suis rendu a faire mes choix pour aller au Collège et je pensait pas que j’allais arriver sans mes parent. Tous sa pour vous dire que vous donner l’espoir a votre enfant et que un jours toute les bataille tous complisement vont faire que votre enfant vas être quelqu’un dans leurs vie.

    Si vous avez des question a me poser je vais bientôt commencer un Blog sur mon Histoire

    Car peut être des parent vie la même histoire que la mienne.
    Merci de votre réponse.
    Audrey.

  28. bonjour, je me nomme jérôme. je suis un adulte de trente ans vivant avec des troubles déficitaires de l’attention depuis tout petit. j’ai essayé et réessayé différentes méthodes de traitement; (concerta, stratera, thérapeute, etc…) et rien n’a semblé porter fruit jusqu’au jour où vyvanse arriva dans ma vie. bon, je dois avouer en être seulement à ma première semaine d’essai avec se produit mais déjà, les effets bénéfiques se font sentir agréablement avec très peu d’effets indésirables.

    l’idée de consommer quotidiennement une molécule similaire à l’amphétamine m’inquiète un peu, mais pour ma part, je peux faire avec. je ne suis vraiment pas certain par contre, qu’avoir des enfants, je leurs en donnerais!

    je reviendrai d’ici peu vous faire un compte rendu de mon expérience vyvansiène!

    bonne journée

    jerome

    • Merci Jérôme! Votre commentaire est super intéressant, j’ai hâte d’avoir la suite. :) Pour ma part, ma pédiatre ne veut pas prescrire le Vyvanse à mon fils… après avoir essayé le Ritalin quelques semaines, je reviens au Concerta. C’est également une question de dosage… est-ce que vous aviez plusieurs effets secondaires lors de vos expériences précédentes?

      • Bonjour
        Je suis Audrey j’ai été diagnostiqué avec du Déficit d’attention avec sans Hyperactivité il y a sa 7 ans de sa j’ai toute essayer ( le ritalin 10 mg , le ritalin 20 mg et le concerta 54 mg) Le ritalin ma fais des dommage dans mes hormone de croissance j’ai était 2 ans a ne pas grandir. Quand j’ai commencer le concerta mes 2 année mon fais que maintenant je suis rendu a 5’5 et que mon petit frère sois à 5’7. Et je viens avoir mes 18 ans je suis sur le Concerta depuis 6 ans. Je pense que votre enfant a peut être le mauvais dosage peut être demander au médecin de car le concerta vas juste a 54 mg qu’est que je prend et le plus fort de tous les concerta. Peut être aussi que le pédiatre ne comprends pas les difficulté de votre enfant. (sa l’a pris que 5 pédiatre avant que ma dose de concerta sois la bonne) J’ai un de mes amis qui a prend du Biphentin qui est un peut plus fort que le concerta. Mais comme le concerta il faut qui trouve le bon dosage. En souhaitent que sa peut vous aidé.
        Au sujet des effect secondaire ,
        Je pense que il y moins que le ritaline mais a chaque fois que je vais voir mon pédiatre en a Toronto il me pose C’est question.

        Est que tu a des problème de sommeil ?
        Est que tu mange bien?
        ________________________________
        Est que tu a des bonne notes?
        Est que tu pense que tu est sur bon dosage?

        Sais question peut vous dire si vous oui au 2 première questions à question je pense que vous devriez vraiment en parler au pédiatre en souhaitent qui vous écoute.
        Je vous comprends , Je vous souhaite bonne chance

        Audrey

      • WOW Audrey, t’es formidable! Merci pour ce beau commentaire, c’est réconfortant comme parent de pouvoir lire ce genre d’expérience, surtout quand elle est raconté par ceux qui le vive directement. Merci merci!

      • BOnjour, je suis tomber sur ce blog en tappant Vyvance…

        Je suis en essaie sur ce médicament et pour l’instant je ne peux pas encore dire si il s’agit d’un bon médoc puisque la dose est en progression … bref de 20mg pour atteindre le 50 je crois…

        Je suis diagnostiquer TDA-H depuis que j’ai 8 ans, donc cela va faire 16 ans que je suis dans ce monde…

        J’ai pris du ritalin durant 7ans, car mes parents après m’avoir tout fait tester les truc naturels se sont résigner a essayer… selon moi ce qui étais une TRÈS bonne idées.

        J’ai réussis a géré ma dose seule a partir de 14 ans avec ma mère pour surveiller tout de même.

        ma plus forte dose de ritalin fut à 11 ans je prenais entre 35 mg – 2 à 3 doses par jour.

        Je ne mangais presque jamais ( le soir plus ) je dormais 4h par nuit et cela étais suffisant,

        Par contre la concentration etais TOP qualité …

        a 15 ans il on voulu essayer CONCERTA …

        Pour moi ca la été la pire erreur …
        Je fesais des crise d’anxiété a TOUT mes examen ou dans des évènements stressant … J’ai poché tout mes examen meme mes matiere forte !

        Bref après test on a recommencer le ritalin

        au cégep le ritalin étais pratique pour moi j’ai relativement diminuer sois 15mg au besoin sois le matin sois le midi … lorsque j’avais besoin de plus de concentration.

        J’ai voulu l’arreter…
        Par contre j’ai commencer a faire des crise d’hyper ventilation du au fait que j’essayais de me concentrer trop fortement sur mes études et mon horaire et j’oubliais de respirer… et oui vous avez bien lu ! donc je les pris régulierement pour le diminuer tranquillement jusqua un arret complet qui a durer 2 ans … apres 3 ans de cégep je repartais avec deux DEC en poche et pour moi cela aurais été impossible sans l’aide que j’ai eu fourni par l’école … prenneur de note… ordinateur… temps supplémentaire car il on découvert que j’étais dyslexique par dessus tout…

        a 21 ans j’ai désiré recommencer du a ma rentrer a temps partiel a l’université … j’ai recommencer …

        par contre a 22-23 ans j’ai remarquer que j’étais beaucoup impulsive achat dargent important pour créé un bonheur temporaire et des down qui me possais a faire dodo des heures de temps … non habituel chez un TDAH ..

        les médecin mon dis que les longue durée pourrais géré ca …

        Donc j’ai essayer Aderal… PAS BONNE IDÉE …

        J’ai eu une dépendance … je perdais du poids et je le prennais pour ca … et mon comportement ouffff… agressive … j’étais très rof … je pleurais beaucoup tout mes émotion étais AMPLIFIER !!!

        stratera … je mangais trop je dormais tout le temps ( je mendormais au volant ) et ma peau … aussi mince qu’une feuille de papier … je m’acrochais et eu lieu dérafler ma peau coupais … et le temps de guérison étais LENT ! donc bye bye le tattoeur ou bye bye le médoc … puisque je me fesais tattooer une demi manche suite au déces de ma mere jai arreter le stratterra … qui étais pas temps aidant pour ma concentration … mais mieux que les deux autres…

        et la le médoc me parle de vyvance … je dois l’essayer pour ramener chez moi une estime de moi et un désir de me lever le matin pour réussir… car pour l’instant l’image que j’ai nes pas très belle et m’empeche d’avoir le gout d’aller travailler le matin …

        pourtant je suis bien … j’ai un boulot comme technopédagogue qui ma été offert après essaie de mes compétence indirectement relier a mes études …

        j’étudie pour avoir le diplome relier a mon travail que je fais depuis 3 ans dans une commission scolaire… je suis l’une des plus jeunes et la plus ancienne dans mon domaine …

        de quoi etre fier mais j’ai plus le gout de rien … bref c’est le plan A avant les antidepresseur… jespere que ca fonctionnera sinon … retour au bon vieux Ritalin !

      • Je peux te garantir que pour mes enfants, le vyvance a fait miracle. Mais il faut être patient pour touver la bonne dose et liasser le temps au temps de faire effet. Tout les efftes dcrit ci-haut, ils les ont eu avec les autres produits. L’effet le plus spécatulaire provient de mes jumeaux qui sont maintenant fonctionnel comme tout les enfants. 30 mgr est largement suffisent pour eux, nous avions essayé plus haut, mais sommes retourné à 30 mg. Une seul devise, lacher n’est pas une option.

Soumettre un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s